Test d’effort, VMA, Vo2Max

7 Déc

Un peu sur un coup de tête, je me suis lancè dans un test d’effort. Ceci va de paire avec ma nouvelle orientation en terme d’entrainement (un post bientôt sur le sujet, patience) et devrait donc me donner quelques billes supplémentaires pour progresser lentement vers l’Ultra.

J’ai choisi de passer le test à l’IM2S sur Monaco. Clinique du Sport par excellence, habitué des liens depuis longtemps (mon osthéo y fait des merveilles), le lieu était tout trouvé. Je choisi un créneau le matin (8h30) et le tapis de course comme arme (vélo proposé).

Après un entretien médicale avec le médecin, prise de poids, taille, masse graisseuse et une prise de pouls au repos, début du test. On m’équipe de nombreux capteurs sur le torse, le dos, d’un masque respiratoire en silicone, d’une ceinture cardio

Le protocole de test : La claque !!!!

1 min à 10km/h, +0,5 km/h chaque minute, sur une pente régulière à 1%, 0 temps de chauffe. La VMA est atteinte au dernier palier validé (donc fini). Au temps dire tout de suite c’est violent, intense et ça décrasse.

Après une lutte acharnée, j’ai explosé à 16,5 km/h, soit une VMA validée de 16km/h.

Mes données, bon et pas bon …

  • Fc de repos : 65 ce qui est très élévé pour moi car au réveil j’oscille en ce moment entre 47 et 50.
  • Fc Max : 183. Ce qui valide dans mon cas la formule (220- age) que l’on trouve partout.
  • VMA : 16km/h
  • Vo2MAX : 58,4 ml/mn/kg
  • SV1: à 12,5 km/h, 156 puls, 78% de la VMA et 85% de la Fc Max
  • SV2: à 13,5 km/h, 161 puls, 84% de la VMA et 88% de la Fc Max

Ces données me correspondent elles, la bonne question ? Je dirais oui même si ce test d’effort n’a pas été à mon avantage.

  • Je n’avais jamais couru sur tapis roulant, strictement aucun repère…
  • Je respire quasi exclusivement qu’avec le nez en courant, le masque respiratoire bouche le nez, assez gênant pour moi.
  • Le masque en silicone permet une respiration aisée et sans entrave malgré les apparences mais le silicone assèche l’air respiré. Au bout de 5 min c’est comme respirant l’air qui sortirait d’un four.

L’après test d’effort

Graphique d'une séance Haute Intensité

Graphique d’une séance Haute Intensité

J’ai reçu 3 jours après le test mon dossier complet avec l’ensemble des données, graphiques et mesures prises lors de l’épreuve. Mais également un tableau personnalisé à mon profil de tous les références de temps / allures et distances de fractionnés pour créé mes entrainements à haute intensité. Les exercices couvrent les fractionnées types pour préparation du 5km au marathon.

Dans l’optique d’optimiser mon entrainement les données fournies sont précises et indispensables.

En conclusion, mes résultats en courses ne correspondent pas à ce que mon « moteur » peut délivrer. J’ai donc une belle marge de progression que je compte bien exploiter afin d’atteindre mon objectif.

Le but reste le même au fil du temps : Pouvoir finir un Ultra, en totale aisance, en milieu de classement, sans souffrance et avec un maximum de plaisir.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz