Le téléphone ultra léger qui tient dans la « POSH »

7 Sep

POSH Mobile le très bon plan pour le trailer.

Comme de nombreux trailers, je cherche à optimiser mon sac de course en réduisant au maximum son poids et son volume. Bien entendu cette recherche se fait dans le respect du matériel obligatoire sur les courses qui en imposent mais également sur le matériel de sécurité minimum lors des mes sorties en solo. C’est comme ça que je suis passé à la recherche d’un téléphone ultra léger.

Un trailer, un téléphone

Parmi les équipements qui accompagnent 100% des trailers, le téléphone portable est certainement en tête de liste. Mais c’est sur cet équipement que les coureurs font le moins d’effort d’optimisation.

Il est vrai que les téléphones très légers sont des modèles jusqu’alors basiques et sans aucune fonctionnalité.

A force de recherches, j’ai trouvé le téléphone ultra léger ultime pour le trail.

Pour faire simple, le POSH Mobile Micro X240 est un mini smartphone fonctionnant sous Androïd.

Ses caractéristiques essentielles (en ce qui nous concerne) :

  • Format carte de crédit (écran de 2.4″ LCD)
  • Suffisamment d’autonomie pour couvrir un Ultra et plus encore
  • 59g avec batterie et carte SIM
  • Androïd (Kit Kat v4.4) Dual Core Processor, donc compatible avec des Apps de STRAVA, L EVENT LOCATE ME, MAPS et dérivés de cartes IGN
  • Extension de mémoire avec SDCard pour écouter de la musique (pour ceux qui aiment) mais déjà 4Go de mémoire interne

Si je compare le POSH Mobile à mes téléphones à la Pomme, j’obtiens un gain en poids de 60g à 80g. J’ai pesé un iPhone 5 à 119g, iPhone 5S à 112g et iPhone 6 à 129g.

Téléphone ultra léger

Un prix ridicule pour un téléphone ultra léger

Très souvent, les lois du marché étant présentes partout, les produits légers sur un marché où les clients recherchent du léger sont chers. C’est ici qu’arrive la bonne nouvelle. Ce téléphone ultra léger est disponible pour – de 50$ (suivre le lien BUY à partir du site de POSH).

Pour son utilisation il faut un abonnement chez un opérateur. Là encore plusieurs solutions non onéreuses sont possibles :

  • Passer votre carte SIM de votre téléphone quotidien au POSH (si le format de carte SIM n’est pas le même vous pouvez utiliser une adaptateur). Simple mais fastidieux 🙁
  • Avoir un second abonnement en Prepayé ou à 2€ / 4€ chez certains opérateur.
  • Avoir un carte SIM jumelle. De moins en moins présent su rle marché, certains opérateur on encore cette solution au catalogue.

Bien entendu, si le POSH devient votre téléphone principal, vous n’avez pas besoin des recommandations précédentes.

3 réserves qui peuvent gêner certains trailers

  • Le POSH Mobile n’est ni étanche, ni incassable, ni protéger et sa légèreté ou finesse des matériaux de la coque le rendent potentiellement fragile. J’ai trouvé une protection spécifique pour ce modèle ICI. Mais je n’ai pas encore testé. Habituellement mon téléphone dans mon sac de course est dans un sachet étanche (type congélation) qui le protège durant le trail.
  • L’appareil photo de 2MPixels n’est pas l’objectif parfait pour immortaliser les paysages rencontrés lors de vos runs. Juste bon pour alimenter Strava ou un selfie au sommet du KV de Cham’. ceux qui ont l’habitude de prendre des photos de qualité lors de leurs courses seront déçus.
  • Il faut impérativement utiliser le cordon d’alimentation USB d’origine du téléphone. Le cordon à une dimension de contacteur particulière lui permettant de recharger le POSH Mobile. Les autres cordons que j’ai essayé ne fonctionnent pas. Si comme moi vous avez 50 cordons pour smartphone …vous risquez de partir sur votre course sans le bon câble d’alimentation et ne pas pouvoir recharger le téléphone avant la course.

En conclusion

Mon POSH Mobile est dans mon sac, « posh » ou ceinture à chaque run ou course et je ne le sens pas.

Je pense le transformer en compteur vélo avec une app de type STRAVA (ou autre) afin d’étendre encore son périmètre d’utilisation.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz